dimanche 16 juin 2013

16 juin 1963 - Vostok 6 - 50ème anniversaire du vol de Valentina Terechkova


(en cours de publication)


Le 16 juin 1963 à 09h29 (heure universelle) décollait le vaisseau Vostok 6.

A son bord, se trouve la cosmonaute Valentina Vladimirovna Terechkova qui devient la première femme à s’envoler pour l’espace.
 
Son code radio deviendra célèbre et deviendra son surnom : Чайка (Tchaïka) qui signifie La  Mouette.

Né le 6 mars 1937, Valentina Terechova travaille d’abord comme ouvrière dans l’industrie textile. Elle s’inscrit au club de parachutisme local et effectuera plusieurs dizaines de saut avant d’être sélectionnée en 1962 comme cosmonaute.

C’est Sergueï Korolev, avec le soutien de Nikita Khroutchev, qui eut l’idée de faire voler une femme dans l’espace. A titre de propagande.

Parmi plus de 400 candidates, cinq d’entre elles furent sélectionnées.

Après un entrainement très intensif, c’est Nikita Khroutchev qui choisit l’heureuse finaliste. Ce sera Valentina Terechkova.

Retrouvez une interview exclusive de Valentina Terechkova accordée à Space Quotes – Souvenirs d’espace en 2011, où elle parle de son entraînement et de son vol.

 Après son lancement, Valentina Terechkova doit retrouver, sur une trajectoire balistique, le cosmonaute Valery Bykovsky qui a été lancée deux jours plus tôt à bord de Vostok 5.

 Le vol ‘’commun’’ des deux cosmonautes est une réussite.

Valentina Terechkova revient sur Terre le 19 juin (comme Bykovsky) après passée 2 jours 22 heures et 41 minutes dans l’espace en 48 orbites.


 La capsule Vostok 6 est exposée actuellement au musée RKK Energia à Kalouga en Russie.

Valentina Terechkova a conservé depuis 50 ans plusieurs records concernant son vol :
Unique femme à avoir effectué un vol solo dans l’espace.
Plus jeune femme cosmonaute à avoir été dans l’espace.

Au lieu de retranscrire les détails de la mission, voici quelques documents commémorant 50 les 50 ans du premier vol d'une femme dans l’espace et 50 ans de vols spatiaux féminins.

À ce jour, il y a eu 56 autres femmes qui ont été envoyées dans l’espace après le vol de Valentina Terechkova.


mercredi 5 juin 2013

Lancement de l'ATV-4 Albert Einstein vers l'ISS - 5 juin 2013


 
Ce soir, à 23h52 (heure de Paris), a été lancé avec succès l’ATV-4 Albert Einstein depuis l’ELA 3 de Kourou.

L’ATV-4 a été baptisé pour rendre hommage à Albert Einstein.
Outre sa célèbre théorie de la Relativité E=mc2, Albert Einstein est un des personnages les plus populaires du 20ème siècle. De plus, plusieurs de ses théories ont été plus ou moins testées dans l’espace, et son apport a été très important dans le guidage des vaisseaux vers d’autres planètes.

Après avoir honoré un français (Jules Verne), un hollandais (Johannes Kepler), un italien (Edoardo Amaldi), voici donc honoré un germano-américano-suisse.

Albert Einstein sera lancé par une Ariane 5ES.

Ce lancement doit permettre à l’ATV de rejoindre la Station Spatiale Internationale pour amener du ravitaillement.

Astrium est en charge de la conception et de la fabrication de l’ATV pour le compte de l’ESA. Astrium a construit auparavant les trois premiers ATV et a en charge aussi la construction du dernier ATV 5 Georges Lemaître dont le lancement est prévu pour 2014.

Le module de service pressurisé a été construit par Thales Alenia Space.
C’est le 213ème lancement d’une Ariane et plus spécifiquement le 69ème d’une Ariane 5.

L’ATV a quitté Brême et EADS Astrium le 31 août 2012 où il a été construit afin de rejoindre Kourou en bateau. En tout il aura fallu 35 conteneurs en comptant les équipements de tests.

(Crédit Photos : Astrium)
Il est arrivé à Kourou le 18 septembre et commence sa préparation au bâtiment de préparation des charges utiles S5C.
(Crédit Photo : Arianespace)
Le 26 septembre ont eu lieu ses tests fonctionnels électriques.

Entre le 4 et 30 octobre, ce sont les tests du système propulsif qui ont été fait.

Entre le 12 et 26 novembre a eu lieu l’installation des panneaux solaires.

Et entre le 4 décembre et le 7 janvier 2013, c’est le chargement de l’eau et du cargo à sec qui a lieu.

A partir du 1er février a débuté la campagne de la préparation du lanceur.

L’ATV est transféré du S5C au S5B le 28 mars après l’assemblage mécanique de ses deux modules.
(Crédit Photos : Arianespace)

En avril, ce sont les phases de remplissages d’ergols de trois types :

- 2 tonnes d'ergols pour ses besoins propres (MMH/MON3 = monométhyl-hydrazine)
- 4,5 tonnes pour relever la Station Spatiale Internationale (MMH/MON3 également)
- 850 kilos pour Zarya (N204/UDMH = diméthyl-hydrazine asymétrique)
 
(Crédit Photo : Arianespace)
Le 7 mai, l’ATV est transféré au BAF (Bâtiment d’Assemblage Final) et le 10, il est intégré sur le lanceur.
(Crédit Photo : Arianespace)
Il est mis sous coiffe et est quasiment prêt.

Le 30 mai a eu lieu la répétition générale du lancement et le 3 juin, la Revue d’Aptitude au Lancement (RAL) confirme que tout est OK. Le 4 juin, le lanceur fait route sur sa zone de lancement.

(Crédit Photo : Arianespace et ESA)
A l’origine, le lancement était prévu pour avril 2013 mais en février, une petite anomalie a été détectée sur l’ATV et le lancement a glissé à mai puis, plus tard au 5 juin 2013.

Lors de ce lancement, c’est la plus lourde charge utile lancée par une Ariane 5 (battant ainsi le record de charge utile de l’année dernière avec l’envoi de l’ATV-3). En effet, ce sont plus de 20 tonnes (20 252 kg) qui seront envoyées.

Parmi les choses emportées outre les ergols (voir plus haut), il y a bien sûr de l’eau et de l’oxygène pour ravitailler les astronautes et l’ISS et des vivres (dont beurre de cacahouètes, parmesan, fraises, friandises, plats diététiques d’Alain Ducasse, chocolat, fruits secs,  …), des vêtements bien sûr, des affaires de premières nécessité (toilettes), mais aussi des souvenirs pour les astronautes comme des photos, etc…

Il y aura même un dessin de Tania, la célèbre astronaute de bande dessinées créée par le dessinateur belge Pierre-Emmanuel Paulis. Ce sera le 9ème voyage en orbite de Tania (un article bientôt à ce sujet). Elle redescendra sur Terre à bord du Soyouz de Luca Parmitano en octobre prochain.
 
Au total donc près de 2,6 tonnes de fret.

Le docking avec la Station Spatiale Internationale est prévue pour le 15 juin.

Le lancement en images