jeudi 30 mars 2017

Congrès scientifique des enfants - 30 mars 2017


Aujourd'hui s'est déroulé la 8ème édition du Congrès scientifique des enfants créé par la Cité de l'Espace à Toulouse. Le thème de cette année était ''vivre dans l'espace''.


Cette manifestation reprend tous les ''codes'' d'un véritable congrès avec badge, présentation de travaux, conférences, et ainsi les élèves de CM1 et CM2 et aussi quelques classes de collèges et même lycées, ont pu l'espace d'une journée se sentir de véritables congressistes. Dans la matinée, divers ateliers autour de l'espace ainsi qu'une séance de planétarium ont aussi été proposés.

Cette année, il y avait quatre lieux différents, et chacun des sites avait un astronaute comme invité :

- Cité de l'Espace à Toulouse avec Philippe Perrin (STS-111)
- Cité des Sciences à Paris avec Claudie Haigneré (Soyouz TM-24 et TM-33)
- Planétarium de Vaulx-en-Velin avec Michel Tognini qui en est le parrain (Soyouz TM-15 et STS-93)
- Université de Strasbourg avec Jean-Jacques Favier (STS-78)


Il était prévu initialement un contact radio avec Thomas Pesquet à bord de l'ISS mais à cause d'un emploi du temps qui évolue au fil des jours, celui-ci n'a pu se faire car il y avait une sortie extra-véhiculaire et Thomas s'occupait de ses deux collègues qui l'effectuait. 
Mais, bon, une fois la déception passée, les élèves ont pu discuter et questionner les astronautes présents autour d'une liaison directe ''multiplex'' où l'élève de Toulouse pouvait aussi bien interroger l'astronaute présent que l'astronaute d'un autre site.
Cet événement pouvait également être suivi en direct depuis le site internet de la Cité de l'Espace.

video


Ce sont donc plusieurs centaines d'enfants de la France entière qui ont vécu une belle journée.
Pour avoir été présent à Paris, j'ai vu des collégiens qui s'étaient donnés à fond dans les expériences se rapportant à l'espace, et leur investissement à ce sujet faisait plaisir à voir, surtout à leurs professeurs qui les ont accompagnés pour les réaliser.



Crédit : Stéphane Sebile / Spacemen1969
             Space Quotes - Souvenirs d'espace

samedi 25 mars 2017

Mission Proxima - Télescope intérieur d'Eduardo Kac et interprété par Thomas Pesquet


Le 18 février 2017, Thomas Pesquet a réalisé une performance artistique spatiale à bord de la Station Spatiale Internationale à l'initiative de l'Observatoire de l'Espace du CNES. Il a mis en oeuvre Télescope intérieur, expérience artistique imaginée par l'artiste contemporain américano-brésilien Eduardo Kac.



La Poésie Spatiale d'Eduardo Kac

Télescope intérieur est une poésie spatiale, une oeuvre que l'artiste a imaginée. C'est une oeuvre de papier où le langage libéré des contraintes de la pesanteur est vecteur d'une expérience inédite.
<< La Poésie Spatiale est une poésie performative, puisque le corps du lecteur, alors en apesanteur, est engagé dans une expérience de lecture kinesthésique. Les poèmes spatiaux sont semblables aux oeuvres d'arts visuels dans la mesure où ils ne sont pas destinés à être imprimés dans un recueil mais à flotter en apesanteur. Ils contiennent peu de mots (leur charge sémantique est décuplée par l'exploration des réactions de la matière en apesanteur) mais engagent la participation directe du lecteur. >> Eduardo Kac


Eduardo Kac a fait paraître en 2007 un manifeste intitulé ''Space Poetry'', et depuis il développe ses recherches autour de la notion de poésie spatiale où des comportements matériels réalisables uniquement en apesanteur était la condition. Télescope intérieur est un des fruits de ses recherches. Télescope intérieur questionne la place de l'homme et de son langage dans l'Espace.


Télescope intérieur

Télescope intérieur consiste en deux formes découpées dans du papier, qui une fois assemblées et lancées en apesanteur, car seule l'absence de la gravité le permet, composent les trois lettres du mot MOI. Ce mot peut paraître court, mais le mouvement qu'il aura en apesanteur, pourra prendre d'autre(s) signification(s) en fonction de l'angle, du mouvement. Chaque personne pourra y voir une sculpture mobile, une lettre, deux lettres, un instrument d'observation, un satellite, une figure humaine, un volume abstrait, etc...

C'est Thomas Pesquet qui a réalisé cette oeuvre de Poésie Spatiale. Il est à la fois individu représentant une parcelle d'humanité exportée dans l'espace, et aussi il est expérimenteur. Ce Télescope intérieur devient gâce à Thomas Pesquet un instrument d'observation et de réflexion poétique pour réinventer notre rapport au monde.

(Modèle présenté lors du festival Sidération et signé par Thomas Pesquet et Eduardo Kac)

Pourquoi ?

La vie des astronautes dans l'espace n'est pas que sciences et techniques, n'est pas qu'exploration et expérimentation - c'est aussi, car c'est une composante majeure de la vie humaine, la culture et la création artistique (et avec la mission de Thomas, ces deux composantes ont une place importante, comme avec le concours d'écriture spatiale et ce Télescope intérieur).


Thomas Pesquet se sont rencontrés à plusieurs reprises avec notamment ''un entrainement'' pour Thomas afin de réaliser l'oeuvre à bord de la Station Spatiale Internationale.


Durant le festival Sidération organisé par l'Obervatoire de l'Espace et qui se tient au siège du CNES à Paris ce week-end (voir ICI en cliquant), une copie de l'oeuvre d'Eduardo Kac ainsi qu'un documentaire sur cette oeuvre, sa réalisation (de Virgile Novarina) sont présentés en avant-première.



Crédit : Stéphane Sebile / Spacemen1969
             Space Quotes - Souvenirs d'espace
            ESA / CNES / Observatoire de l'Espace
Remerciements : Eduardo Kac

mardi 21 mars 2017

Le Train du Climat - Sciences - Solutions - Territoires / Paris 21 au 23 octobre 2017


Le Train du Climat (Les Messagers du Climat) avait fait son apparition pour la première fois peu avant la COP21 à Paris en novembre-décembre 2015. Il avait fait un tour de France avec 19 villes visitées.

En octobre dernier, le Train du Climat, entièrement relooké, a fait une nouvelle apparition à Marrakech pour la COP22.

Pour 2017, le Train du Climat nous revient sous une ''nouvelle version'' afin de porter la parole des scientifiques sur le changement climatique. La première étape, en fait plus exactement une présentation en avant-première, a lieu actuellement à Paris, à la Gare d'Austerlitz de ce mardi 21 à jeudi 23 octobre.

Venez donc très nombreuses et nombreux - le train ferme à 19h30.



Quelques photos pour vous présenter ce train qui va parcourir la France en 2018.



Crédit : Stéphane Sebile / Spacemen1969
             Space Quotes - Souvenirs d'espace


lundi 20 mars 2017

Conférence Live de Thomas Pesquet avec plus de 240 000 jeunes dans 10 000 écoles / Proxima


Ce lundi après-midi (20 mars) a eu lieu un événement inédit avec une conférence de Thomas Pesquet en direct depuis l'ISS pour plus de 240 000 élèves de 10 000 écoles francophones du monde entier qui l'ont regardé simultanément et en direct.


Cette conférence organisée conjointement avec l'ESA et le Ministère de l'Education Nationale, de la Recherche et de l'Enseignement Supérieur, entrait dans le cadre de ''La Semaine de l'Eau'' de l'UNICEF.

Najat Vallaud-Belkacem, la ministre de l'Education Nationale a suivi cette conférence depuis l'école élémentaire Simon Bolivar dans le 19ème arrondissement de Paris, entourée de deux classes d'élèves et de leurs professeurs.


Thomas Pesquet depuis l'ISS a rappelé les enjeux majeurs de l'eau et de sa préservation sur Terre mais aussi sur l'ISS grâce au recyclage (eaux usées, urine, sueur...). Et les élèves des 10 000 classes ont pu poser en direct des questions, via l'ESA.

(La question de l'école Simon Bolivar a été posée)
Thomas Pesquet a accepté la demande de devenir Réserviste de l'Education Nationale suite à une demande de Najat Vallaud-Belkacem - la vidéo de demande était certes enregistrée mais la réponse s'est faite en direct devant les 240 000 élèves et aussi devant la Ministre assise au milieu des élèves.
(vidéo de la question en direct et sa réponse, ainsi qu'un extrait vidéo de la conférence de presse de la Ministre après l'événement)

video
video

Ce tour de force technique, organisé par Libcast, a été réalisé par la société Equalx (https://www.equalx.eu/) avec laquelle le Ministère de l'Education Nationale vient de passer un contrat pour que ce genre de conférence en direct puisse avoir lieu à plusieurs reprises dans le futur avec différents acteurs de la vie civile, scientifique, etc...

video

(Le directeur et directrice de l'école, Najat Vallaud-Belkacem, et les deux dirigeants d'Equalx)
(les dirigeants d'Equalx Thomas Gaudin et Eric Baudouin)
Crédit : Stéphane Sebile / Spacemen1969
             Space Quotes - Souvenirs d'espace