mercredi 1 mars 2017

1er mars 2017 - Contact ARISS entre Thomas Pesquet et trois écoles de Rueil-Malmaison (92)


Foxtrot 6 Kilo Fox Alpha, ici FX0ISS
Je vous reçois, over...


Ce matin, mercredi 1er mars, près de 300 élèves de deux écoles primaires (Albert Camus et Robespierre-B) et d'un collège (Marcel Pagnol) de Rueil-Malmaison étaient au rendez-vous au Gymnase République pour un dialogue en direct avec la Station Spatiale Internationale et Thomas Pesquet. Le contact radio étant prévu pour 09 h 04 précises.


A 09h06, le contact tant attendu est là... Thomas Pesquet est en ligne après 7 appels infructieux (voir la vidéo plus bas) et donc après avoir causé ''quelques sueurs'' aux élèves, professeurs, l'astronaute Michel Tognini et les membres du radio-Club de Rueil-Malmaison qui lui, participe au programme ARISS.


ARISS signifie Amateur Radio on International Space Station (Radio-Amateur à bord de la Station Spatiale Internationale).
Ce programme offre aux étudiants et aux radio-amateurs du monde entier l'opportunité de parler directement avec des astronautes eux-mêmes radio-amateurs (Thomas Pesquet a passé sa licence pour l'occasion).
Le radio-amateurisme permet, via ses contacts radio avec les astronautes, de susciter l'intérêt pour les sciences, les technologies, connaissances, la technologie, les programmes spatiaux.

Le programme ARISS (cliquez sur ce lien en jaune)

Ce contact radio était le 11ème effectué par Thomas Pesquet sur les 20 écoles et collèges sélectionnés pour vivre cette expérience. Il reste donc normalement 9 contacts radios d'ici la fin de la mission Proxima.

Ce projet d'entrer en contact pour les écoles et le collège de Rueil-Malmaison (c'est pareil pour les autres établissements de France sélectionnés) est un programme de ''longue haleine'' tant pour les élèves, les professeurs, et l'équipe du radio-club.
En effet, c'est en novembre 2015 que l'appel à candidature a été lancé et c'est en février 2016 que les écoles et leurs projets sont sélectionnés.

ARISS, le Radio-Club et les écoles de Rueil-Malmaison n'en sont pas à leur coup d'essai. Par le passé, il y a déjà plusieurs contacts ARISS réussis :

- Janvier 2005 en direct avec l'astronaute américain Leroy Chiao
- Février 2006 en direct avec l'astronaute français Léopold Eyharts
- Mars 2015 en direct avec l'astronaute italienne Samantha Cristoforetti

(article du Parisien de 2005)
(article du Parisien de 2008)

En plus de s'occuper de toute la partie radio-amateur pour le contact, le Radio-Club a sensibilisé les élèves des classes avec des interventions auprès des élèves pour leur présenter le projet et la technique radio-amateur. Il faut savoir qu'une liaison avec l'ISS par ce biais se fait sur la bande des 145 MHz en VHF et modulation de fréquence. Bien sûr, il faut un matériel très adapté car si on reçoit facilement la voix d'un astronaute depuis l'ISS, il est bien plus difficile de transmettre surtout en début et en fin de période de liaison où la station spatiale peut se trouver à près de 2 000 km du point d'émission.



L'indicatif radio de l'ISS est FX0ISS (Foxtrot Xray 0 India Sierra Sierra) et celui du radio-club de Rueil est F6KFA (Foxtrot 6 Kilo Fox Alpha).

Les élèves se sont également entraînés à poser les questions afin de perdre le moins de temps possible et aussi à respecter la procédure radio.

Pour cette matinée, 20 élèves avaient été sélectionnés pour poser leur question à Thomas Pesquet, et malgré les quelques ''sueurs'' du début de liaison, tous ont pu poser leur question et tous ont obtenus une réponse.
C'est l'astronaute Michel Tognini qui tenait le micro - double récompense pour les enfants qui avaient un astronaute en orbite et un astronaute sur Terre rien que pour eux.


Voici la liste, dans l'ordre, des 20 questions :

1) Robin (CM1) : Quand vous sortez de l'ISS, est-ce que vous ressentez la vitesse ?
2) Tigwenn (6ème) : Est-ce que vous sentez la même sensation dans l'espace que dans l'eau ?
3) Emilie (CM2) : Vous postez beaucoup de photos sur les réseaux sociaux, laquelle est votre préférée ?
4) Lisa (CM1) : Avez-vous repéré un endroit de là-haut que vous voulez visiter en rentrant sur Terre ?
5) Baptiste 6ème) : Peut-on vite avoir le vertige dans l'espace ?
6) Anaïs (CM1) : Êtes-vous tombé malade et, si vous tombez gravement malade, que se passe t-il ?
7) Loraine (CM2) : Pourquoi avez-vous emporté un volant de badmington ?
8) Mathéo (6ème) : Depuis l'espace, est-ce que vous voyez les rayons du soleil comme sur la Terre ?
9) Roxane (CM1) : Est-ce que l'on voit depuis l'espace les signes de changement climatique ?
10) Emma (CM2) : Quand vous rentrerez sur Terre, quelle sera la première chose que vous ferez ?
11) Lina (6ème) : En d'alerte astéroïdes, comment réagissez-vous ?
12) Julian (CM1) : Avez-vous fait un cauchemar à bord de l'ISS ?
13) Jean-Baptiste (CM1) : Que manque t-il aux hommes pour aller sur Mars dès maintenant ?
14) Naël (CM1) : Qu'est-ce qui vous manque le plus que vous aviez sur Terre ?
15) Simon (CM1) : Est-ce que vous prévoyez d'aller sur la Lune ?
16) Merissa (CM1) : Quel est le plus gros danger dans l'espace et avez-vous fait un entraînement en cas d'évacuation ?
17) Chiara CM2) : Qu'auriez-vous emporté en plus dans l'ISS si cela avait été possible ?
18) Maxime (CM2) : Nous avons lu que lors de la sortie extra-véhiculaire, le cerveau marchait au ralenti ! Est-ce que vous l'avez ressenti lors de votre sortie ?
19) Juan (CM2) : Avez-vous fait des bêtises depuis que vous êtes sur l'ISS ?
20) Abdelaziz (CM2) : Pouvez-vous être attiré par un astéroïde lors des sortie comme le Capitaine Haddock a été attiré par Adonis dans ''Objectif Lune'' ?

L'enregistrement complet de cette matinée (l'échange entre Thomas et les élèves est entre 49'30 et 57'25)


Les quelques presque 9 minutes de liaison en direct avec Thomas Pesquet sont passées très vite, au regret de certains enfants, mais je peux vous dire que beaucoup d'entre eux sont repartis avec des étoiles dans les yeux.

video


Crédit : Stéphane Sebile / Spacemen1969
             Space Quotes - Souvenirs d'espace
Remerciements : ARISS / Radio-Club de Rueil

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire