dimanche 23 avril 2017

50ème anniversaire de la mission Soyouz 1 / Mort de Vladimir Komarov

(en cours de publication)

Il y a tout juste 50 ans, ce 23 avril 1967, le cosmonaute Vladimir Komarov s'envole pour l'espace avec la capsule Soyouz 1 depuis le cosmodrome de Baïkonour. Il mourra le lendemain lors de son retour sur Terre.




Crédit : Collection Stéphane Sebile / Spacemen1969
             Space Quotes - Souvenirs d'espace

mardi 11 avril 2017

Remise des Prix Littéraires 2017 de l'Aéro-Club de France (AéCF) / 10 avril 2017


Ce lundi 10 avril 2017, l'Aéro-Club de France (AéCF) remettait ses traditionnels Prix Littéraires dans ses salons à Paris.


C'est au sein de la commission Histoire, Arts & Lettres (HAL) de l'AéCF, présidée par Philippe Lacroute et avec comme président du Jury Jean-François Feuillette, qu'a eu lieu le 16 mars dernier, le vote parmi les 93 ouvrages sélectionnés depuis ces deux dernières années afin d'en nominer 17 pour la sélection finale et l'attribution de 8 prix.




Le Grand Prix Littéraire de l'Aéro-Club de France a été créé en 1935 et ''a pour but de signaler au grand public l'oeuvre récemment publiée, paraissant à la fois le mieux servir la cause de l'aéronautique et honorer les lettres françaises (...) et récompense un livre ou un auteur particulièrement remarquable''.

Le livre ''Enlevez les cales'' de René Chambe ( reçoit le premier Grand Prix de l'AeCF le 14 mars 1936.


Plusieurs catégories existent mais pas toutes attribuées systématiquement chaque année :

- Grand Prix Littéraire
- Grand Prix Littéraire spécial
- Prix de l'AéCF
- Prix Charles Dollfus 
- Prix Alphonse Malfanti 
- Diplôme(s) de l'AéCF

On peut noter parmi les lauréats, Antoine de Saint-Exupéry, Jules Roy, Germain Chambost, Valérie André...

(Petit coup d'oeil sur les récompenses)

Le jury 2017, présidé donc par Jean-François Feuillette, était composé entre autres de Catherine Maunoury (actuelle présidente de l'AéCF), Germain Chambost (lauréat 1980), Philippe Forest (lauréat 2012), Jean-François Georges (ancien président AéCF), Philippe Lacroute (président de la commission HAL), Frédéric Martineau (président de la maison édition et librairie Le livre d'Aviation à Paris) et Michel Polacco (journaliste).

Plusieurs partenaires ont contribué aussi aux récompenses de ces prix littéraires (voir plus bas).

Voici la liste des 17 nominés :

- Jacques Alheritière : L'engagement de l'aviation embarquée en Indochine (1947-1954) / Ed. Ardhan
- René Lamouroux : Lt-Colonel Joë Pouliquen / compte d'auteur
- François Besse : Du Vampire au Mirage 4000 / compte d'auteur
- Olivier Demoinet : 1914-1919 Des gros frères à la libellule / compte d'auteur
- Roger Gaborieau : Rallye - Le dernier des Morane / Bleu Ciel
- Jean-François Roseau : La Chute d'Icare / Ed. de Fallois
- Bernard Marck : Maurice Nogues - Le rêve d'Orient / Ed. Jean Picollec
- Jean-Charles Stasi : Normandie-Niemen / Ed. Heimdal
- Henri Lacaze : Les avions Bréguet / Ed. LELA Presse
- Annie Lecomte-Monnier : Ma licence de pilote privé d'avion / Ed. Maxima
- Pascal Parpaite : L'exploitation commerciale des Latécoère 631 / Bleu Ciel
- Romain Hugault et Yann  : Angels Wings (BD) / Ed. Paquet
- François Suchel : 6 minutes 23 séparent l'enfer du paradis / Ed. Paulsen
- Françoise Lucbert et Stéphane Tison : L'imaginaire de l'aviation pionnière / Presses Univ Rennes
- Ronald Hubschner : 1914-1918 Les aviateurs au combat / Ed. Privat
- Stéphane Demilly et Sylvain Champonnois : Henry Potez / Ed. Privat
- Roland Garros : Mémoires / Ed. Phébus



LE PALMARES

Grand Prix Littéraire (partenaire avec Air France)

C'est un jeune auteur de 26 ans, Jean-François Roseau, qui obtient le prestigieux Grand Prix Littéraire de l'AéCF pour son roman La Chute d'Icare.

Ce roman nous parle, en mêlant histoire et légende, de la vie d'Albert Preziosi, aviateur corse né en 1915, pilote au Normandie-Niémen et tué au combat en 1943. Ce héros de la France Libre était resté ''inconnu'' du grand public jusqu'à ce qu'une ''rumeur / légende / histoire'' lui attribue d'être le père du dictateur libyen Mouammar Kadhafi.

La Base Aérienne 126 de Solenzara en Corse porte le nom Albert Preziosi.



Grand Prix Littéraire spécial (partenaire avec Air France)

Ce sont les Mémoires de Roland Garros qui remportent le Grand Prix Littéraire spécial de l'AéCF. C'est la première fois que ces Mémoires sont publiées dans leur intégralité.



Prix de l'Aéro-Club de France (partenaire avec ADP)

L'imaginaire de l'aviation pionnière de Françoise Lucbert et Stéphane Tison est le lauréat de ce prix.



Prix Charles Dollfus (partenaire avec la DGAC)

C'est Du Vampire au Mirage 4000 de François Besse qui se voit décerner le prix.

Ce livre raconte la vie du légendaire pilote d'essais Jean-Marie Saget.



Prix Alfonse Malfanti (partenaire avec La maison du livre Aviation)

Henry Potez par Stéphane Demilly (Député Maire d'Albert dans la Somme, ville où les usines Potez étaient installées et ville dont Henry Potez fût aussi le maire) et Sylvain Champonnois (Capitaine et historien de l'Armée de l'Air).

Le petit-fils d'Henry Potez, Roland, qui a rédigé la préface était également présent.

(Les auteurs avec Roland Potez, Catherine Maunoury et l'éditeur)


Diplôme(s) de l'Aéro-Club de France (partenaire avec Dimatex et Socatec)

Trois diplômes ont été décernés :



Roger Gaborieau pour son ouvrage : Rallye, le dernier des Morane.

L'histoire de ce mythique avion-école adoré par des générations de pilotes (j'ai moi-même effectué mes premières leçons et tours de piste sur cet appareil 😊)



Annie Lecomte-Monnier pour son ouvrage : Ma licence de pilote privé d'avion



Romain Hugault et Yann (absent) pour leur série BD Angels Wings racontant l'histoire des WASP, ces femmes qui convoyaient les avions de leur sortie d'usine aux lignes de front.

Romain Hugault est certainement un des plus talentueux dessinateur ''aérien'' actuel (et il commence le spatial)


Une excellente soirée avec beaucoup de rencontres et de discussion 😊

(et une jolie dédicace de Romain Hugault en prime


Crédit : Séphane Sebile / Spacemen1969
             Space Quotes - Souvenirs d'espace

samedi 8 avril 2017

Disparition du cosmonaute Georgi Grechko (1931 - 2017)


Nous apprenons le décès du cosmonaute Georgi Grechko à l'âge de 85 ans aujourd'hui dans un hôpital de Moscou après un accident cardiaque.


Né le 25 mai 1931 à Leningrad (Saint Petersbourg), Georgi Grechko est docteur en physique et mathématiques et il est sélectionné en mai 1968 comme cosmonaute.
Georgi Grechko avait effectué 3 vols spatiaux et passé 134 jours 20 heures et 32 minutes dans l'espace :

- Soyouz 17 du 10 janvier au 9 février 1975
- Soyouz 26  du 10 décembre 1977 au 16 mars 1978
- Soyouz T-14 du 17 au 26 septembre 1985

Il a été doublure équipage sur 5 vols (Soyouz 6, 7, 9, 12 et T-11)

SOYOUZ 17
(Georgi Grechko et Alexeï Goubarev)

(Enveloppe 1er jour timbre Soyouz 17 signée par Alexeï Goubarev et Georgi Grechko)

SOYOUZ 26
(Youri Romanenko et Georgi Grechko)
(Enveloppe ayant voyagé dans Saliout 6 et signée par les équipages Soyouz 26, 27 et 28)

SOYOUZ T-14
(Alexandre Volkov, Vladimir Vassioutine et Georgi Grechko)
(Enveloppe signée par l'équipage de Soyouz T-14)

Il avait été à l'origine sélectionné pour le programme lunaire soviétique qui n'a pas eu lieu.
Le 20 décembre 1977, Georgi Grechko est le premier à utiliser la combinaison Orlan pour une sortie extra-véhiculaire.

(Georgi Grechko en Orlan lors de Soyouz 26 / Ici la SEVA du 19 décembre)

Il quitte le corps actif des cosmonautes en 1992.

Crédit : Stéphane Sebile / Spacemen1969
             Space Quotes - Souvenirs d'espace

(avec Georgi Grechko en 2011 à Paris)